Ukraine: Macron und Biden sesont parlé, Washington n’évoque plus eine Invasion «imminente»

Qu’en est-il de la situation l’est de l’Europe ? Ce jeudi, elle n’a guère avancé. La Russie a encore dementi tout projet d’invasion de l’Ukraine, mais a bien précisé, mercredi, qu’elle n’était pas d’humeur faire descompromis. Le Premier Minister Boris Johnson en a pris pour son grade, accusé par Moscou d’être «complètement désorienté». Le ballet diplomatique se poursuit.

Macron a parlé Biden et contactera Poutine

Mercredi soir au téléphone, le president français et son homologue américain se sont engagés coordonner leur réponse face la bedrohung d’une entrée des troupes russes en Ukraine. Macron et Biden „ont affirmé leur soutien la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine“, selon l’executif américain. De son côté, l’Élysée a annoncé qu’Emmanuel Macron, qui envisage toujours de se rendre Moscou pour trouver une solution diplomatique, allait avoir un nouvel entretien avec Vladimir Poutine ce jeudi à 18 heures, heure (20 heures frans ).

Biden veut rassurer l’Otan

Tandis que les tats-Unis ont renforcer leurs bases en Pologne and en Roumanie en déployant 3 000 soldats en plus des 900 qui y sont installés l’année, the President Americain Joe Bidené ement declaré ique declaré ‚il avait dit au President russe Vladimir Poutine : „Tant qu’il agit de manière agressive, nous allons nous assurancer de rassurer nos alliés de l’Otan et l’Europe de l’Est (que) nous sommes là et que l’article V est une engagement sacrée », eine Erklärung Biden sur CNN mercredi soir. L’article V fait référence la pierre angulaire de l’alliance atlantique: une attaque contre un allié est considérée comme une attaque contre tous.

Cette déclaration intervient après que le quotidien espagnol El País Öffentlichkeit zwei vertrauliche Dokumente, die vom Pentagone bestätigt wurden, um die schriftlichen Antworten der Tats-Unis et de l’Otan zu bestätigen, die Semaine dernière zu berichtigen, aux Propositions de la Russie, die eine neue Sicherheitsvereinbarung in Europa betreffen. Les Américains seraient disposés discuter « d’un mécanisme de transparence pour Confirmer l’absence of rockets de croisière Tomahawk » sur of sites en Romania et en Pologne. En échange de transparence réciproque de la part des Russes sur «deux bases de rockets lanceur terrestre de notre choix en Russie».

Washington ne parle plus d’invasion «imminente»

La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré mercredi que l’administration avait cessé de qualifier d’«imminente» une Invasion russe, car ce mot implique que Washington sait que Poutine a pris la decision d’envahir le pays . Arbeitgeber ce terme « a envoyé un message différent de celui que nous souhaitions transmettre », at-elle justifié. La semaine dernière, le president ukrainien Volodymyr Zelensky avait appelé les Occidentaux ne pas semer la «panique».

Selon les responsables, les intentions de Poutine restent floues. Mais, ajouté Psaki, le President russe a place ses militaires la frontière ukrainienne de façon ce qu‘ «ils puissent mener une Invasion à tout moment».

Des Bildersatelliten bestätigen le renforcement récent des troupes russes

Die neuen Bildersatelliten révèlent une nouvelle expansion de la presence militaire russe en de multiples endroits de Biélorussie – où les force de Potine sont entrées au cours des deux dernières semaines -, de la Crimée et de la Russie occitale occitale. La Société Maxar qui a recueilli et analysé les images note que ces déploiements « reflètent un niveau accru d’activité et de preparation ». En comparant les images de l’autmne et celles de fin janvier, il est établi que «des tentes/abris pour le personal ont été vus sur pratiquement tous les sites de déploiement en Biélorussie, en Crimée et en Russie oquidentale, ce re cela mantés sont désormais accompagnées de troupes et ont augmenté leur niveau de préparation global », écrit encore la société qui affirme que « des activités locales d’entraînement militaire (y compris des Tyres Ball et al estilles re ont été observées ». Les images montrent notamment des cratères d’impact dans two zone d’entraînement, Persianovsky, 50 km de la frontière ukrainienne, and Pogonovo, 220 km.

Comparaison des déploiements militaires russes Novoozernoye, en Crimée, am 15. September 2021, gauche, et le 1er fevrier, droite. REUTERS/Maxar Technologies

Le ministre russe de la Défense passe les troupes en revue

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Shoigu, est arrivé dans la matinée, ce jeudi, en Biélorussie, pour inspecter les préparatifs des exercices conjoints que les troupes russes et biélorusses doivent conduire en février. „Lors d’une rencontre avec le president biélorusse Alexandre Loukachenko, Sergueï Shoigu a declaré que les deux pays prevoyaient d’organisator to total de 20 manœuvres militaires conjointes cette année, et que aider Minsk éta destructrice de l’Occident“, a rapporté l ‚agence de presse russe RIA.

Le président biélorusse Alexander Loukashenko reçoit Minsk, ce jeudi, le ministre russe de la Défense.  REUTERS/Maxim Guchek/BelTA
Le président biélorusse Alexander Loukashenko reçoit Minsk, ce jeudi, le ministre russe de la Défense. REUTERS/Maxim Guchek/BelTA

Missionsvermittlung Kiev pour un Erdoan pris entre ses alliés

Der turkische Präsident Recep Tayyip Erdogan ist der Präsident der ukrainischen Hauptstadt, der für ein wirtschaftliches Forum zuständig ist, da die beiden Unternehmen die gewerblichen Beziehungen entziehen. Erdoğan tut s’entretenir avec Sohn Homolog Volodymyr Zelensky. Le chef de l’État turc fait valoir son appartenance l’Otan et ses bonnes relations avec Kiev pour tenter une mediation laquelle il espère associer le maître du Kremlin. «En tant que membre de l’Otan, nous ne voulons pas d’une guerre zwischen Russie et l’Ukraine, ce serait de mauvais augure pour la région» Lösung pacifique » la Krise.

La semaine dernière, Erdogan avait proposé a sommet Poutine-Zelensky en Turquie pour «ouvrir la voie au retour de la paix». Le président russe l’avait remercié, indiquait qu’il répondrait l’invitation «lorsque la pandémie et son agenda le permettr (aient)». Il n’avait pas manqué, néanmoins, de reprocher Erdogan d’avoir fourni des drones de combat son allié ukrainien. Si elle se dit Attachée l’Otan, la Turquie est marginalisée au sein de l’organization depuis qu’elle a acquis le système de rockets russe S-400.

Le chancelier allemand « bientôt » Moscou

Le chancelier allemand Olaf Scholz a annoncé tard mercredi qu’il se rendrait « bientôt » Moscou pour des entretiens destinés désamorcer la crise. «Je vais me rendre présent aux tats-Unis», le 7 février où une rencontre avec le President Joe Biden est programée, «et je vais aussi prochainement aller à Moscou pour des entretiennes de , télé division publique ZDF. Il n’a pas donné de date précise mais assuré qu’un «rendez-vous est fixé et qu’il aura lieu bientôt».

«La situation est très sérieuse et on ne peut Ignoror qu’un grand nombre de soldats sont massés la frontière ukrainienne, c’est tout ce qui rend possible une telle intervention militaire » de la Russie contre l’Ukraine, a encore jugé le nouveau chef du gouvernement allemand.

Rétorsion mediatique en Russie

Moscou a ordonné ce jeudi, en début d’après-midi, la fermeture du bureau local de la radio-télévision internationale allemande Deutsche Welle et l’interdiction de ses programmes, en représailles l’interdiction faite la RT de diffuserse russe en Allemagne.

Selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères, des sanktions sont également prévues contre les „representants de étatiques et publiques allemandes impliqués dans la diffusion de la diffusion de RT“.

Reinhilde Otto

„Allgemeiner Bier-Ninja. Internet-Wissenschaftler. Hipster-freundlicher Web-Junkie. Stolzer Leser.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.