La Russie bevorzugt die Verhandlungen mit Tats-Unis. Nachricht la Maison Blanche : „Nous ne voulons pas de guerre“

La situation tendue la frontière russo-ukrainienne and ane eventuelle Invasion der Truppen von Moscou sur le territoire du pays voisin ont été les sujets abordés dans une interview de Sergueï Lavrov. Il a déclaré aux médias locaux que si elle dépend de la Russie, il n’y aura pas de guerre, selon l’agence de presse EFE.

«Si cela dépend de la Russie, il n’y aura pas de guerre. Nous ne voulons pas de guerre. Mais nous ne permettrons pas non plus que nos intertérêts soient ignorés ou grossièrement bafoués », a déclaré Sergueï Lavrov.

C’est la response du chef de la diplomatie russe eine Frage über die Spannungen mit dem Okzident au sujet de l’Ukraine. Il a insisté sur le fait que the Russie souhaite travailler avec tout le monde et use donc la diplomatie pour désamorcer la situation.

„Nous avons choisi la voie diplomatique depuis de nombreuses décennies“, ein hartnäckiger Sergueï Lawrow.

Dans le meme temps, selon Reuters, le chef de la diplomatie moscovite a declaré que les propositions reçues of Etats-Unis pour débloquer la situation étaient meilleures que celles venant de l’OTAN. Ceci ist eine Antwort auf die Forderung nach Sicherheitsgarantien des Kremls. Dans ce contexte, Sergueï Lavrov a déclaré qu’une decision finale serait Prize par le President Vladimir Poutine. C’est lui qui determinera la response aux propositions que la Russie a reçues.

Foto: EPA/PAVEL BEDNYAKOV

Une porte ouverte pour le dialog avec les tats-Unis

Bien qu’il ait qualifié les réponses américaines de « très confuses », M. Lawrov a déclaré qu’elles contenaient des éléments rationnels dans des « questions secondaires ». Il a donné comme example le déploiement de rockets courte et moyenne portée. Selon Sergueï Lavrov, die Debatte über Raketen, die von den vergangenen Jahren der Tats-Unis zurückgewiesen wurde, und „sein Vorschlag zur Wartung der Grenze“.

D’autre part, il a accusé les Etats-Unis d’utiliser «le régime du (president ukrainien Volodimir) Zelensky» for accroître les tensions, selon Reuters. Il ajouté que la Russie devrait également prendre des précautions pour proteger ses diplomates en Ukraine. Cette décision intervient alors que les tats-Unis et le Canada ont pris la décision derapatrier temporairement les familles du diplomatique dans le pays par crrainte d’une Invasion russe en Ukraine.

Foto: EPA/MARTIAL TREZZINI

La Russie ne veut pas de nouvelles sanktions de l’Occident

Dans le même temps, Sergueï Lavrov a déclaré qu’imposer de nouvelles sanktions à la Russie pour avoir envahi l’Ukraine équivaudrait rompre les relations. Le chef de la diplomatie russe a également déclaré qu’il s’attendait rencontrer le secrétaire d’État américain Antony Blinken dans les deux prochaines semaines.

Sergei Lavrov Aura également un entretien téléphonique vendredi avec son homologue allemande, Annalena Baerbock. La Russie souhaite que les autorités allemandes donnent le feu vert au gazoduc Nord Stream 2, rappelle Reuters.

Le gazoduc doit acheminer le gaz russe vers l’Allemagne et l’Europe via la mer Baltique, en contournant l’Ukraine. Samise en service reste actuellement bloquee par le régulateur allemand de l’énergie pour des raisons juridiques.

Adelmar Fabian

"Hipster-freundlicher Schriftsteller. TV-Enthusiast. Organisator. Generalunternehmer. Internet-Wegbereiter."

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.